Le webmagazine littéraire
animé par Claudia Larochelle
Retour

Critique publiée par Julie Collin


Une nuit, je dormirai seule dans la forêt

de Pascale Wilhelmy
Résumé

Depuis ses cinq ans, Emma a peur de tout. Des chiens, des éclairs, de grimper aux arbres, du noir, des clowns… et des mains poilues. Pourquoi ? Elle a juré de ne rien dire. Un soir d'orage, paralysée, elle se fait une promesse : vaincre ce qui l'effraie. Briser son grand secret. Une nuit, elle ira dormir seule dans la forêt, au cœur de tous les dangers. Et si elle survit, si un loup ne l'attaque pas, si un ours ne la scalpe pas, elle en reviendra victorieuse. Pour une fois.

Avec la sensibilité et le style qu'on lui connaît, Pascale Wilhelmy nous transporte dans l'univers d'Emma et de cette expédition qui la mènera à l'origine de ses peurs. Et surtout droit devant, vers un avenir plus léger, plein de promesses. Une histoire d'émancipation, de libération.

Critique

Emma a peur de tout ou presque depuis sa jeune enfance. Son conjoint, gentil et patient, respecte ses peurs, tout en l’encourageant à essayer de s’en affranchir. Comme sa peur ultime, celle qui recoupe plusieurs de ses peurs, est de se retrouver seule dans la forêt en pleine nuit, son conjoint l’encourage à essayer de passer une nuit dans le bois. L’auteure, que je découvre, nous offre un texte sensible et empathique. Il aurait été facile de tomber dans les clichés, de juger et de ridiculiser ses peurs. Pascale Wilhelmy semble avoir un grand respect pour son attachante héroïne. Je me suis surprise à être fière des progrès d’Emma, comme si cette histoire était celle de quelqu’un de mon entourage! La suite ici : http://bit.ly/1OYd03O

Partager


Donnez votre avis