Retour

Fiche du livre


Guyana

de Élise Turcotte
Résumé

Renouant avec les veines fortes de son premier roman, Le bruit des choses vivantes, Élise Turcotte raconte ici l'histoire d'une mère - Ana - et de son fils -Philippe - dont les vies sont chamboulées par la mort de leur coiffeuse, qui a toutes les apparences d'un suicide. Un an auparavant, Rudi, le père de Philippe, mourait d'un cancer ; l'adolescent en est demeuré inconsolé, et autour de lui une propreté maniaque doit régner, contre le monde « ennemi ».

A travers ce récit qui prend la forme d'une enquête, la mère, qui est aussi journaliste, remonte la piste de cette mort mystérieuse jusqu'à une étrange proximité entre la victime et elle-même. A mesure que progresse sa connaissance de la vie de Kami, son enfance et ses drames familiaux, on apprend comment cette jeune Guyanaise s'est trouvée impliquée malgré elle dans un commerce de drogue dont son salon de coiffure, le « Joli Coif », servait de couverture. Dans le tiroir des souvenirs personnels d'Ana se réveille alors le souvenir d'un événement violent qui date de novembre 1978, alors que 914 membres de la secte du Temple des Peuples, dirigée par le révérend Jim Jones, mouraient assassinés au Guyana.

Comment donc s'attachent les drames de la vie des uns et des autres ? Comment le malheur de cette coiffeuse d'une Ville Saint-Laurent multiculturelle, où a pris racine un mini ghetto guyanais dans ce salon squatté par de jeunes délinquants, en arrive-t-il à devenir celui d'Ana et de son fils Philippe ?

Un roman de maturité, un récit transparent qui supporte une histoire inspirée de faits réels, où de grands vertiges s'emparent du malheur de vivre la vie entière.

Partager


Publication à propos de ce livre :

Vous l’avez lu? Dites-nous ce que vous en avez pensé!