Un nouveau webmagazine en ligne
tous les lundis
Retour

Fiche du livre


Fleuve (Le)

de Sylvie Drapeau
Résumé

Pour les enfants de la meute, qui ont grandi sur la Côte-Nord, le fleuve estomniprésent ; il forme une toile de fond, un imaginaire, un décor dans lequelcamper toutes les aventures, une inépuisable source d'émerveillement. Mais unjour cette force amie se transforme en monstre, emportant Roch, le grand frèreadoré, l'avalant, le brisant, le noyant sous leurs yeux horrifiés. Un drame dont nulne peut se remettre, surtout pas les parents. En attendant qu'on retrouve le corps,les petits seront dispersés. L'été qui s'annonce, bien qu'initiatique, sera un longchemin de croix.

Entre la cueillette de fruits défendus, les excursions exaltantes dans la forêt bleue,les visites étonnées dans un sud aussi doux que le nord est rude et sauvage, sedessine le destin d'une famille marquée par la tragédie et la renaissance. Et celuid'une petite fille sauvée par une maîtresse d'école qui a « deux pierres précieuses àla place des yeux ».

Femme de parole, l'auteure connaît tous les rouages du langage, ses moindressubtilités, ses résonances profondes. Elle nous offre un texte poétique d'une grandebeauté, un chant pieux, une merveilleuse prière qui dit la douleur et la rédemptionavec une justesse infinie.

Critique

J’aime les Sylvie. J’aime beaucoup les Louise aussi, mais aujourd’hui, je veux écrire sur les Sylvie, pas mon adorable marraine, ni la géniale styliste qui m’aide à avoir un beau « p’tit genre » à l’écran, plutôt les Sylvie dont j’ai lues les fins mots d’un trait, en quelques heures à peine en cette fin d’été pour ce premier billet lié à l’émission LIRE, en reprise de tournage ce mois-ci, et ce, pour une quatrième saison consécutive, avec toujours plus de fidèles téléspectatrices et téléspectateurs. 

La Sylvie Drapeau aussi me va droit au cœur. D’abord, c’est en la voyant sur scène dans tellement de pièces, notamment dans le solo La Liste de Jennifer Tremblay au Théâtre d’Aujourd’hui, qu’elle est devenue, je l’admets sans gêne aucune, mon actrice de théâtre préférée. Puis, après avoir écrit un peu de théâtre, elle s’est lancée dans l’écriture d’un court roman, une novella qui s’intitule Le fleuve, un personnage dans ce récit avec pour toile de fond la noyade de son grand frère Roch, lorsqu’elle avait cinq ans. Si on y découvre sa Côte-Nord natale et ses forêts offrant d’inépuisables terrains de jeux, la narratrice revient sur l’instant fatal de la perte du frère, le deuil et ce que l’événement laisse en suspend dans le quotidien d’une famille tissée serrée qui doit continuer d’avancer coûte que coûte, espérant que le temps fasse son œuvre… Cette écriture comme un vent frais du Nord nous secoue, tout en laissant entrevoir les plus beaux clairs obscurs des ciels de l’enfance. Trop court, on relit ces 70 pages. Et on les relira encore. 

Claudia x

Acheter ce livre

image

Partager


Publications à propos de ce livre :

Vous l’avez lu? Dites-nous ce que vous en avez pensé!

  • Répondre

    France Poirier

    21 juin 2016

    J'ai eu la chance de la rencontrer lors de son passage à la bibliothèque. En plus, j'ai l'honneur d'être photographiée avec l'auteure. Je l'adore...Son livre: d'un grande poésie, tellement bien écrit. Petit livre qui "dit" tout...poignant. Elle est à l'écriture d'une suite, le deuxième, le troisième qui sait...J'attends avec impatience son prochain livre.